Pour le promoteur Roch Angelotti,  » l’arrêt du Pinel à Béziers est l’occasion d’être plus inventifs »

Le salon de l’immobilier, événement Midi Libre organisé au parc des expositions de Béziers, ferme ses portes ce dimanche 14 avril, à 18 h. Rencontre avec Roch Angelotti, directeur général du groupe de promotion immobilière biterrois.

Contexte

Béziers, qui était située en zone B2, n’est plus éligible au dispositif Pinel depuis le 15 mars dernier. Promoteurs et collectivités avaient bien tenté de s’opposer à cet arrêt, mais l’Etat en a décidé autrement. Sur le salon de l’immobilier, événement Midi Libre organisé au parc des expositions de Béziers, qui ferme ses portes ce dimanche 14 avril, à 18 h, Roch Angelotti, le directeur général du groupe de promotion biterrois, liste les solutions pour parer au manque de logements à loyer plafonné sur Béziers.  » L’arrêt du Pinel à Béziers, c’est l’occasion, pour les promoteurs, d’être plus inventifs. »

Quelles solutions ?

Et le professionnel de préciser : « Les promoteurs et les collectivités sont en train de structurer une nouvelle offre panachée de logements aidés : du logement à loyer intermédiaire (LLI), avec bailleurs sociaux et loyers se situant entre du social et du Pinel ; du logement Prêt locatif social (PLS), toujours à loyer intermédiaire, que les particuliers peuvent acquérir en tant qu’investisseurs ; on peut aussi parler du nouveau système défiscalisant applicable à Béziers, le dispositif Denormandie ancien, qui vise à produire une offre de logements anciens rénovés, à loyer correspondant à l’ex Pinel. »